Bonnes pratiques Web pour les PME

Engagement, service à la clientèle et marketing automation
Service à la clientèle, engagement et marketing automation
21 août 2017
Mots-clés des compétiteurs
Identifier les mots-clés de ses compétiteurs
3 septembre 2017
Le Web et les PME
Le Web et les PME

Le Web a pratiquement tout changé pour le marketing des PME. À moins de vivre en dehors de la compétition d’une autre entreprise, les techniques pour attirer des nouveaux clients sont plus agressives qu’elles ne l’étaient. Les pages jaunes et les hebdos de quartier ne font plus le travail pour vous et un nouveau client ne fait pas nécessairement sonner le téléphone. Il faut alors s’en remettre au Web.

Voici une liste à cocher qui servira toutes les PME qui cherchent à structurer leur présence sur Internet.

Avez-vous identifié des mots-clés pour sortir premier sur Google?

Google rend des millions de services chaque jour à des gens qui cherchent quelque chose sur le Web. Habituellement, les recherches débutent avec des mots qui doivent être pour vous des mots-clés. Chaque page de votre site Web doit focuser sur un mot-clé: un seul. Voici une liste de mots-clés qui seraient utiles pour les pages d’un site Web pour l’entreprise Je Fais le Ménage inc. (fictif) qui vend ses services partout sur l’île de Montréal.

  • Page d’accueil – Mot-clé: Entreprise de ménage à domicile
  • Page des services – Mot-clé: Services de ménage à domicile
  • Prix – Mot-clé: prix pour femme de ménage
  • Estimation – Mot-clé: estimer le coût d’un ménage à domicile
  • Contact – Mot-clé: Service de ménage pour la région de Montréal

À quoi ressemble votre site sur un appareil mobile?

La proportion de gens consultant des sites Web à partir d’appareils mobiles et de tablettes est en croissance exponentielle. Est-ce que votre site est responsive? Ou plutôt est-il bien lisible sur un appareil avec un écran de 4 pouces, autant que sur un écran de 21 pouces? Statistiquement, c’est prouvé: les internautes préfèrent les sites responsives et vont les partager en plus grand nombre que les sites qui ne le sont pas. Et savez-vous quoi? Si les internautes préfèrent les sites responsives, Google va aussi les préférer aux autres sites!

Votre site a plus de 4 ans et n’a aucune version mobile? C’est le temps de le réviser.

Y’a-t-il au moins un Call to action sur votre site?

Les fameux call to action – ou plutôt les appels à l’action – à quoi ça sert et pourquoi les experts du Web vous en parle souvent? C’est simple: s’il n’y a pas d’appels à l’action sur votre site Web, les visiteurs ne peuvent passer à l’action. Et votre numéro de téléphone caché sur la page de contact n’est pas un appel à l’action! Vous devez chercher l’engagement de vos visiteurs envers votre site. Demandez leur de passer à l’action avec un engagement qui aura une grande valeur à leurs yeux, qui leur rendra service.

La première chose qui devrait vous venir en tête est de rendre immédiatement un petit service à votre visiteur. Si nous avons aujourd’hui tous un téléphone, nous nous en servons de moins en moins pour appeler. Alors, offrez à vos visiteurs de la possibilités de télécharger un document PDF ou de visionner une vidéo. En échange, demandez-leur de vous laisser leur adresse courriel et leur prénom.

Surveillez-vous vos statistiques?

Si l’Internet a quelque chose de beau, c’est bien les statistiques. Vous pouvez tout savoir! Si on vous a convaincu de tenir un blogue, savez-vous quels articles sont les plus populaires? Il y a peut-être des sujets ou des angles que vous devriez exploiter plus qu’un autre.

Dans ce même scénario, n’aimeriez-vous pas savoir si vos efforts sont récompensés? Votre blogue est-il le point de démarrage de certains visiteurs?

Les données les plus primaires peuvent vous indiquer si vous avez un  site performant entre les mains: taux de rebond, durée des visites, pages par visites, sources de trafic, provenance géographique, langue, etc.

Faites du Adwords et du Facebook Ads avec des bonnes landing pages

La plupart des PME démarre leur campagne de publicité sur Adwords ou Facebook en dirigeant les visiteurs sur la page d’accueil de leur site Web. À l’occasion, ça pourra marcher. Par contre vous allez laisser beaucoup d’argent sur la table. Un visiteur qui navigue le Web avec une idée en tête et qui clique sur votre pub n’a pas forcément le désir de naviguer en plus sur votre site pour trouver une réponse à sa question rapidement. Il aura plutôt envie d’atterrir (landing!) directement sur la bonne page.

Les landing pages vont vous aider à obtenir des meilleurs résultats.

À quoi devrait ressembler une bonne landing page? C’est simple:

  • Aucun élément de navigation. De cette façon, on laisse peu de choix aux visiteurs et ils focusent sur le call to action.
  • Un seul call to action. Ainsi, le visiteur n’aura qu’un choix à faire: passer à l’action ou non.
  • Des arguments. Utilisez des arguments en bullet points pour convaincre l’internaute de passer à l’action.
  • Un beau design. Utilisez un design qui colle à l’image que vous véhiculez dans toutes vos communications.

Abonnez-vous au blogue de Phare36